In Mémoriam DESIDE Jean-Claude trésorier de l’USM

 

IN MEMORIAM Jean-Claude Deside 

NECRO JC DESIDE

Décès d’une figure importante de la musique : Jean-Claude Deside s’en est allé à l’âge de 73 ans

Surnommé par certains le « Maurice André belge », ce trompettiste de renom jouait à la fanfare « Les Amis Réunis » de Vaudignies après en avoir assuré la direction pendant plus de 30 ans. Il était également vice-président de la fédération musicale du Hainaut.

Jean-Claude Deside était ce que l’on peut appeler un surdoué. Né à Sirault, dans l’entité de Saint-Ghislain en 1949, il débute très jeune l’apprentissage de la musique au sein de sa famille et entre à 5 ans à l’école de musique de sa commune natale. A 8 ans, il rejoint le conservatoire de Mons et décroche un premier prix de solfège à 12 ans, un premier prix de trompette à 14 ans, son diplôme supérieur à 16 ans. C’est à cet âge qu’il devient chargé de cours de trompette au conservatoire de Mons, où tous ses élèves sont plus âgés que lui… Parallèlement, il entame une carrière soliste qui l’emmènera aux quatre coins de l’Europe et même aux Etats-Unis. Il jouera pendant de nombreuses années au sein de l’orchestre de la RTBF. En 1986, il devient directeur de l’académie de Saint-Ghislain et crée, un an plus tôt, le camp musical pour musiciens amateurs qui, d’abord à Sirault puis à Vaudignies, perdure avec succès depuis plus de 35 ans. Chef de la musique de Sirault (jusqu’en 2008)et de celle de Vaudignies jusque l’an dernier, Jean-Claude Deside éprouvait un énorme plaisir à transmettre ses incroyables compétences aux musiciens amateurs. Il était d’ailleurs devenu vice-président de la fédération musicale du Hainaut. Connaissant une santé défaillante ces derniers mois, il avait remis sa baguette de direction fin 2021 à son fils, Laurent, mais continuait à jouer du bugle.A sa famille et ses proches, notélé présente ses plus sincères condoléances.

Gaël Lebrun de Notélé